Loading…

Aries Partners

Nous accompagnons les entreprises dans la création et le développement d’offres bien-être pour leurs collaborateurs et leurs clients
Débuter la visite

Ne confondez pas vos émotions avec votre appétit !

Il vous arrive souvent de manger quelque chose puis de vous demander si vous en avez réellement envie ? Vous faites partie de ces nombreuses personnes qui confondent faim émotionnelle et faim physiologique !

Faim émotionnelle et faim physiologique, de quoi parle-t-on ?

La faim émotionnelle, c’est la faim – ou plutôt la sensation de faim – que vous ressentez lorsque vous êtes sous l’emprise d’une émotion plus ou moins forte : anxiété, colère, tristesse, joie, excitation etc. Cette émotion, vous pousse à consommer des aliments de manière presque compulsive alors même que votre corps n’en a pas besoin. En effet, nos émotions auraient une incidence sur les signaux de faim et de satiété.

La faim physiologique est quant à elle la faim que l’on ressent lorsque notre corps a besoin de refaire le plein d’énergie en puisant dans l’alimentation les ressources nécessaires pour son fonctionnement.

Ne tombez plus dans le piège !

Il est nécessaire de savoir décrypter ces sensations de faim afin de ne plus succomber à des pulsions alimentaires qui peuvent vous être nuisibles !

Comment faire ?

  • Première étape : attendre de ressentir la faim pour manger. La faim se ressent avec le ventre et non avec la tête !
  • Deuxième étape : prendre conscience de ses émotions et les comprendre afin de mieux les dompter et ainsi éviter les crises.
  • Troisième étape : prenez vos repas à heures fixes afin d’habituer votre corps à manger lorsqu’il en a besoin et éviter les fausses sensations de faim.
  • Quatrième étape : manger lentement ! Lorsque vous mangez lentement, votre cerveau à le temps de comprendre ce qui est en train de se passer et donc de vous envoyer un signal de satiété, qui vous évitera donc de manger plus que de raison…

Laisser un commentaire