Loading…

Aries Partners

Nous accompagnons les entreprises dans la création et le développement d’offres bien-être pour leurs collaborateurs et leurs clients
Débuter la visite

Evitez de consulter votre smartphone toutes les 5 minutes !

Contraction de « No mobile phobia », la nomophobie est un terme apparu récemment qui désigne la peur d’être séparé de son portable. Aujourd’hui, trois quarts des français possèdent un smartphone et un grand nombre d’entre eux auraient beaucoup de mal à s’en passer ! Pour Laurent Karila,  psychiatre et addictologue, le smartphone aurait pris la place d’un « e-doudou » pour adulte, un objet qui nous rassurerait en nous permettant de rester constamment connectés au monde extérieur.

L’addiction n’est toutefois pas le seul mal causé par le smartphone, son utilisation plusieurs heures par jour, causerait également des douleurs aux cervicales, dues à la mauvaise posture adoptée par l’utilisateur, sans oublier la fatigue oculaire, les troubles du sommeil (causés par la lumière bleue), le risque d’accidents (causés par le manque d’attention porté à l’environnement), la dépression ou encore l’isolement social. S’il peut vous être très utile, vous comprenez maintenant que votre smartphone peut aussi vous nuire, d’où l’importance d’en avoir une utilisation modérée !

Comment me défaire de mon addiction au smartphone ?

Première étape : prendre conscience de son addiction !

Pour cela, vous pouvez essayer de prendre un peu de recul et vous poser certaines questions : combien de temps par jour je passe sur mon téléphone ? Combien de fois par jour je consulte mon téléphone ?  Lorsque je l’utilise, est-ce pour faire quelque chose de précis ? Si mon portable s’éteint car il n’a plus de batterie, est-ce que cela va m’angoisser ? Certaines applications peuvent également vous aider, en mesurant votre degré d’addiction. Et puis essayez de vous en passer le temps d’un dîner, si vous n’en êtes pas capable, vous avez votre réponse !

Deuxième étape : pour les détenteurs d’iPhone désactiver l’option Touch ID, pour les autres, remplacer votre mot de passe actuel par un mot de passe plus long

Troisième étape : désactiver les notifications ou passer en mode silencieux

Quatrième étape : masquer l’écran du smartphone en le retournant ou le ranger dans votre sac ou dans un tiroir

Cinquième étape : faites des pauses régulières sans votre smartphone

Cette liste n’est pas exhaustive, à vous d’ajouter les mesures que vous jugerez bonnes pour ne plus être esclave de votre smartphone.

Laisser un commentaire